My Crush on Krush

... and other musical addictions.

.. and then The Caretaker

1 comment

Dimanche dans un week-end qui en compte trois. Solitude, je tombe sur The Caretaker. Au début j’ai cru à une intro de The Orb ou du KLF en raison des samples noyés littéralement dans de la réverbération. Mais cela continue, encore et encore, des albums entiers avec uniquement des intro ou plutôt de fantastiques lunaires outros. Toujours la même formule. On se souvient parfois de Murcof, mais ici c’est tout à fait autre chose.

On écoute ce space jazz ambient, on y revient et à la fin de la matinée on constate que l’on y est encore, et encore. C’est désaccordé et c’est noyé au point de se demander si c’est encore de la musique ?

La cause semble perdue mais c’est tellement agréable, ces visions de big-bands en 78 tours ralentis voire modulés quand à leur vitesse et ces mélanges d’effets en série, reverbs pour l’essentiel mais aussi delays et autres variations. Parfois mélancoliques parfois juste chill-out, on y passe la journée et on ne culpabilise même pas quand le jour tombe car si l’on n’a rien fait du jour, on sait qu’il y a un endroit où on pourra revenir, histoire de suspendre le temps.

Merci donc d’avoir pris soin de moi, The Caretaker.

note: ne pas oublier d’ouvrir les yeux.

Apparat lyrique

no comment

Hier soir, Apparat à la Gaité Lyrique. Fantastique. Musique incroyable, visuels analogiques générés en direct sur scène. Du porno !

Apparat à la gaité lyrique

Pantha du Prince

no comment

Pantha live

Hier soir, Pantha du Prince featuring The Triad and Gordon au Trianon. Après une assez bonne première partie, rideau pour la préparation de l’acte ! Quelques minutes plus tard, le rideau s’ouvre et on découvre sur scène trois extra-terrestres KLFiens en toge et portant d’étranges couvre-chefs ornés de miroirs demi-lunes du plus bel effet. On se dit alors que l’on en a pour son argent et effectivement la musique commence. Pantha du Prince supérieur à lui même et ses deux acolytes générant un son entre techno et electronica orné de batterie electro et de cloches bien évidement. On pense à Burnt Friedmann, Aphex Twin, Kraftwerk, Sun Ra, etc. vraiment excellent. L’immersion est vraiment très profonde mais avec une bonne ambience qui se retrouve dans la salle, des surprises et une envie de danser non oppressante. A voir, écouter et réécouter. Merci les artistes !!!